top of page

😁FLOW FLOP - Prof d'asana😁


Ralalalala il y a des choses qui peuvent assez facilement m’agacer. Dans le genre, la confusion entre bakasana et kakasana ou dire qu’on enseigne du vinyasa alors que c’est du flow.

Je maütrise 1% de ce qu’est le yoga.

J’ai fait du Hatha pendant plusieurs annĂ©es Ă  16ans.

J’ai pratiquĂ© le Ashtanga pendant prĂšs de 5ans. J’ai suivi de nombreuses formations, pratiquĂ© avec pleins de profs en France et ailleurs.

Je ne suis plus une jeune professeur et je suis maintenant une vieille pratiquante
 j’ai connu un corps blessĂ©, un corps de sportive, un corps en souffrance, un corps faisant grandir un enfant, un corps vivant
 Autant de raison qui ont modulĂ© ma pratique et mon enseignement.

Pourtant, j’y connais finalement pas grand chose en yoga. Je reste une professeur d’asanas
. J’en maĂźtrise les postures, la pĂ©dagogie, le souffle et un peu l’anatomie. Mais j’arrĂȘte de dire que je suis prof de yoga. Parce que prof de yoga c’est sous entendre « professeur: « qui sait transmettre » et « yoga » et dans le yoga il y a Asanas / philosophie / histoire / pranayamas / rĂšgles de vie / dĂ©votion


Et ça, mĂȘme si j’ai quelques connaissances, je ne me sens pas lĂ©gitime Ă  transmettre quelque chose que je maĂźtrise mal. Je reste une professeur de d’asana et de respiration



En revanche, parce que je ne suis plus une jeune professeur, je n’enseigne plus de « flow » en temps que cours complet.

Le flow est pour moi une superbe pratique MAIS, elle s’adresse Ă  un public chevronnĂ©. D’ailleurs, je pense mĂȘme que cela ne s’enseigne pas.


Aux pratiquants d’expĂ©rimenter.



Vous ĂȘtes nombreux Ă  me suivre et Ă  dire que mes flow sont jolis. merci, sincĂšrement. Mais non je ne les enseigne pas. Voici pourquoi:


Le flow c'est le lùcher prise, le souffle, une chorégraphie libératrice, instinctive ou non. Mais pour qu'il y ait un lùcher prise, pour qu'il y ait un souffle plus un mouvement, il y avant tou une connaissance sure de l'asana. Et je ne parle pas de connaitre la posture dans sa forme, je parle de la vivre. Ce qui sous entend que le corps, des os aux fascias, aux connections nerveuses et aux cellules la connait.

Le corps Ă  ressenti et Ă  force de pratique, prĂ©cision, Ă©coute, ajustement, le corps sait se placer. Cela demande des annĂ©es de pratique et d'introspection. À mon sens (et ce n'est que mon avis), le flow n'est ABSOLUMENT pas un cours pour dĂ©butant lorsqu'il n'est composĂ© que d'un flow*


Pourquoi est-ce populaire ? GrĂące Ă  instagram bien sur ! Et oui, ça fait rĂȘver, c'est souple, enchaĂźnĂ© et esthĂ©tique.

À l’origine il y a le hatha yoga dit catĂ©gorie des « RAJA yoga » yoga dynamique. Puis tardivement (dĂ©but 20Ăšme) il y a eu le Vinyasa yoga initiĂ© par Krishnamacharya. Ce maĂźtre qui a conçu un cours dynamique par l’enchaĂźnement d’une salutation au soleil (ou demi) entre des postures maintenues plusieurs respirations
 Ce qu’on appelle aussi la fameuse transition

« Vinyasa ».

Il a eu comme élÚve notamment Pattabhi Jois, fondateur du ashtanga-Vinyasa (séries) et Iyengar.

Donc le « flow » est venu que trĂšs trĂšs tardivement et je pense que les rĂ©seaux ont contribuĂ© Ă  l’essor de cette discipline.


Si tu es dĂ©butant et si toutefois tu veux un conseil: je t’invite Ă  t’orienter sur du hatha yoga. Si tu veux quelque chose de rythmĂ© et sportif, du Ashtanga ou du Vinyasa traditionnel.

Dans ces yogas, les postures sont maintenues 5,7,9, 13 respirations. L’occasion de laisser le corps et l’esprit s’imprĂ©gner de la posture. Ok, C’est un rĂ©sumĂ© trĂšs sommaire mais je me ferais un plaisir d’étayer mon propos.



* je distingue un cours de flow entier ou aucune posture n'est tenue, Ă  des petits flow qui permettent de donner un rythme


#yoga #professeurdeyoga #professeurdasana #asanayoga #paroles #vinyasaflow

66 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page